POUR LA SECURITE - LE CALME - LA PAİX DE LHUMANITE

LES REALITES HISTORIQUES ET LE PROBLEME ARMENİEN

LES TURCS,KURDES ET CAUCASİENS MUSULMANS MASSACRES  PAR LES ARMENIENS
ET
LEMIGRATION

Préparé par  :
KÖKTÜRKLER ASSOCİATİON DE RECHERCE DES CULTURES ET DE LHISTOİRE/        ANTALYA
Ecrivain:SERHAT KUNAR-Chercheur dhistoire
Z.ABİDİN SEZER-MGD


Soutenu par les Institutions, Société et Personnes cité ci dessous  :
- Organisations Non Gouvernemental Plate-forme de Solidarité Antalya
4 Les Forces Nationaux.

 PREFACE

Ce livre,
A été prépare sous la lumière des documents darchives – loin de la sentimentalité et de la propagande mais avec la Raison – la Science et les Valeurs humaines pour que LES REALITEES HSTORİQUES soit connus par toute lhumanité et  lopinion publique mondiale.
LA TRANQUILITE ET LA SECURİTE DE L HUMANITE EST ASSURE AVEC LE DROIT ET  LE DROIT EST ASSURE AVEC   LINFORMATION REELLE ET VERİDİQUE.

LES TURCS ;
- élèvent les jeunes avec des sentiments damour et de droit,
- défendent et pratiquent le droit,
- ne font pas de différences de Langue- Religion - Race,
- sont  respectueux envers les valeurs humaines,
Forment un Peuple Noble qui ouvre ses bras à toutes personnes
DEPUİS LE TEMP  DE ERGENEKON
De  Mevlana à  Bektaşi,
De  İbn-i Sina à Ahmet Yesevi


Cette oeuvre est DEDICACEE AUX AMES SAINTES ET NOBLES DE NOS MARTYRES.


TABLE DES MATIERES
                              PREFACE                                                                         TABLE DES MATIERES                                                    

PREMIERE PARTIE
LHISTORIQUE DES ARMENIENS
A. Les Arméniens, du début jusqua nos jours              
B. Les Arméniens durant lEmpire ottoman                

DEUXIEME PARTIE
A. Réalités historiques avec informations et documents darchive
1. Que sest -  il passe le 24 avril en 1915?                 
    Quelle est la raison de la décision de lémigration ?
2. La révolte et les phénomènes  des Arméniens.          3. Les paroles de lArménien HAGOP SİVASLİYAN.   
4. Lexplication du Patriarche Şinork Kalusyan.                  
5. Lexplication de lAnglais  Arnold Joseph Toynbee.
6. La population ottomane - Arménienne.                 
7. Diplomates Turcs tués par les Arméniens.  
8. Photos du génocide arménien.                            

B. CONCLUSION                                                          

C. SOURCES UTILISEES                                            

PREMIERE PARTIE
LHISTORIQUE DES ARMENIENS

A. LES ARMENIENS, DU DEBUT A NOS JOURS

B. LES ARMENIENS DURANT LEMPIRE OTTOMAN

PREMIERE PARTIE
LHISTORIQUE DES ARMENIENS 

A. LES ARMENIENS, DU DEBUT A NOS JOURS

     Dans lhistoire, il ny pas de peuple Arménien. Des historiens europeen et des hommes de science ainsi que certains écrivains Arméniens supposent que les origines ethnique des Arméniens viennent dun mélange des peuples de  Kıpchak, Turcs, Iraniens, Aramis , Syriens et des Georgiens. Daprès les Georgiens, les arméniens sont dérivés de Somehi Deda et en fait cest un peuple de la Caucase du sud venant de  Somehi anadané.  La mythologie de dérivation « Sasuni David » prétendus part certains historiens ne date pas de très longtemps et porte une particularité locale.
    Arménie, est le nom dune géographie en  Arami  qui est ARMANİA et qui veıt dire région montagneuse – en plateau. Les Arméniens ne se qualifient pas en tant que Arméniens. En parlant de leur pays ils disent HAYASTANI / PAYS DE HAY. Etant donne que les Arméniens avaient été présents en petit groupe donc en minorité sur les géographies dautres nations, les frontières de Hayastani nont jamais pu être définies due au mélange. Ils disent que leur race vient de la race mythologique HAYK et prétendent quils proviennent de TOGARMA, fils de YAFES, fils  de NOE comme les Turcs de Kıpchak. Il est fort probable que cette prétention ait été prise des tribus turcs Kıpchak chamanistes de 150.000 personnes qui se sont mélangé avec les peuples de la Caucase du sud la ou ils étaient descendus de la gorge de Daryal comme il est expliqué dans les documents historique des Georgiens. Ces Turcs Kıpchak ont  été christianisés à partir du 6.siècle après. J.C. part léglise Grégorienne.  Au début du 7. Siècles après J.C., les Avchars, Tribus turc qui étaient sous le commandement de Memikoğlu, dominaient la région de Erivan et ils ont été bénits et christianisés part léglise Ecmiadzin, leur commandant en chef a pris le nom de Memikiyan, il a  rassemblé les groupes Arméniens qui étaient dispersés et a été déclaré premier héros national Arménien. Aujourdhui encore, en Arménie il est connu sous le nom Memikyan/Memikoğlu (fils Memik) héros national. De nos jours, on constate ouvertement que la culture, le folklore, la musique, la cuisine, le mode de vie  et les traditions  portent les traces des Turcs Kıpchak.
La langue arménienne possède des particularités des dialectes  Georgien, Syrien, Iranien et Kıpchak Turc. 13 lettres de  lalphabet arménien, lettre Göktürk de la langue déglise Georgienne et de la lange syrienne montre que ce nest pas un peuple homogène. Dautre part, les mots turcs compris surtout dans les noms de familles des Arméniens vivant sur chaque partie géographique   attirent lattention.
    Les Arméniens étaient méprisés par leurs voisins durant toutes les périodes de lhistoire. Ils ont dabord vécu  sous la domination des ARAMS, puis des Asurs, Syriens, Hittit, Kimmer, Macedonniens, Perces, Grecques, Byzantins, Arabes et Iranniens  et ils ont fait une synthèse de cultures quils ont pris de ces peuples qui est devenu aujourdhui une culture et mode de vie arménienne.

      Quand on regarde dans lhistoire, la période durant laquelle les Arméniens vivaient en sécurité et aisément cétait la période durant laquelle ils vivaient avec les Turcs.

      Durant les periodes des Etrüsk, des İskit, Des Hatti, Des Hittit, des Hazar, des Kıpchak, des Seljukides et des Ottoman qui étaient des tribus de  PROTOTÜRK, les Turcs avaient pris en sécurité la vie des Arméniens et ils étaient indulgent envers  leur croyances. Ils navaient fait aucune pression. Et les Arméniens avaient fait dans leur église des prières de gratitude pour les Sultans Turcs comme le précise certains religieux comme Matheus de Urfa.  Dautres part, ils avaient accueillit avec joie et  considéraient comme sauveteurs  les armées turques sous le commandement de Alpaslan, venant en Anatolie Nord –Est, auxquels ils se sont alliés pour combattre contre les Byzantins et contre dautres ennemis

Durant le processus historique et dans lordre chronologique, le plus grand mal aux Arméniens a  dabord été fait part les Perces, et les Armeniens ont été forces a  croire a Zoroastre et a devenir adorateur du feu. Par la suite, les armes de la Macédoine et Alexandre Le Grand ont retenu prisonniers les jeunes Arméniens de lAnatolie Est qui résistaient contre eux, pour en faire des soldats, pour les effrayer et les réduire à limpuissance.

    Avec le christianisme, les Arméniens qui avaient fondé leur église Grégorienne ont été massacrés  part les Byzantins qui eux faisaient partie dune autre église. Les Grecques  dépendant de lempire Romain de lEst, ont massacre les Armeniens a plusieurs reprises avant que les Turcs arrivent en Anatolie et ils les ont banni vers les collines du Mont Taurus, sur les terres arides de la chaîne montagneuse de lAnatolie de lEst, au Nord de la Caucasie, vers les cotes de la  mer Crimée Azak et vers les cotes nordique de la mer noir. Le jour ou larmée  byzantines a été vaincue par les Turcs en 1071, les Arméniens ont déclare ce jour comme jour de fête.  Le plus grand massacre arménien est celui de 150.000 Arméniens qui ont été massacrés fait par les Byzantins a Malatya et ses alentour. (Fin du 9.siècle.

    Les Arméniens qui nacceptaient pas de devenir catholique résistaient avec les Turcs contre  les Croisades qui avaient commences pendant les  Seljukides turcs et les Principautés turcs,

Les Arméniens qui étaient bannis vers la côte de la mer noire, en Iran et au nord du Caucase par lEmpire Romaine de lEst ont été ramenés sur la géographie de la Turquie actuelle après que les Ottomans avaient vaincu sur ces régions. Et ceux qui vivaient sur les plateaux isolés de lAnatolie, ont été ramenés, après la conquête dIstanbul, principalement a Istanbul et aux grandes villes de la Turquie et toutes sortes de droits leurs ont été données. Si bien que le Patriarche arménien dIstanbul a été fondé avec la contribution matérielle et lencouragement du padichah ottoman Fatih Sultan Mehmet. Les Arméniens qui étaient considérés en tant que les meilleurs citoyens étaient appelés sans aucun doute et avec sécurité à toutes fonctions durant lEmpire Ottoman pendant laquelle ils ont vécu les jours les plus brillants et dans le calme.   (Histoire des Arméniens en Turquie, LEON PANOS DABAĞYAN)
Par contre, une des classes dominantes et administratives de lOttoman était les Arméniens et malheureusement certains  Arméniens  ont collaboré avec les impérialistes pendant que lEmpire sécroulait et ont trahi la terre, le peuple et létat qui leur a donne tant de droit.  Par ailleurs, dautres Arméniens qui avaient  accepté le catholicisme et le protestantisme, religions des forces  dominantes qui se développaient durant cette époque,  avaient  massacrés en formant des bandes dabord les Arméniens Grégoriens et ensuite leurs voisins  TURCS – KURDES et les autres sujets musulmans.  

Une partie des Arméniens qui étaient en fait ennemi au peuple Arméniens, au Turcs et aux Kurdes se sont déclaré avec lencouragement des Anglais et des Français comme soi -  disant guerrier davant-garde des Arméniens (ce qui na pas été approuvé  par les Arméniens de lAnatolie). Ils ont crée la bande « TACHNAKSUDYUN », ils portaient les uniformes des forces impérialistes envahisseurs  et ils avaient commencé avec eux a  MASSACRER  et PILLER les gens sans tenir compte de leurs  origines ethniques. Ceux qui étaient sous linfluence de la Russie tsarisme  se sont réunis autour de la bande organisée HINCHAK. Les Arméniens qui  étaient de connivence avec ces partisans, ont commencé à tirer sur le dos des Turcs, des Kurdes et des musulmans qui défendaient leur patrie, ils ont tue, massacré, les enfants, les personnes âgées et les femmes. Ces gens là, se sont enfuis en France, en Angleterre, en Italie, en Amérique, en Russie et en Amérique Latine avec les bateaux de guerre des Impérialiste qui reculaient une fois vaincues. Voila aujourdhui, la diaspora arménienne qui se lamente et attaque les Turcs, qui ne veulent pas concilier,  qui prétend le génocide  Arménien avec des agitations fausses ce sont les petits enfants dune partie de ces Arméniens complices fugitifs qui ont TRAHİ et vendu la patrie.  Après la cruauté faite par leurs ancêtres, ces traîtres nont aucune parole juste a dire au nom de lhumanité. Et aujourdhui, certains petits enfants de ces Arméniens traîtres arrivent au bon sens mais dautres continuent la trahison génétique quils  ont prise de leurs ancêtres.   Ces arméniens traîtres, inconciliables, et domestiques complices de limpérialisme, profite de la situation acquise dans les pays où ils sont et utilisent leurs positions à faire des films  (Lawrence de lArabie), (Midnight Express),  (le Mont Ararat)  contre les Turcs et informent les gens avec des scénarios imaginaires et des  publicités mensongères.
Ces traîtres collaborateurs, ont persuadé et influencé par des méthodes différentes les partis politiques, les chefs dEtat, les Ministres, les Préfets et dautres Représentants de lUSA, de la France, de lAngleterre, de lAmérique Latine, des pays du Moyen Orient, de lIran et de lAllemagne et ils ont fait prendre et ils continuent à faire a leurs Parlements des décisions contre les Turcs.  (Exemple ; Devedjian en France et une des ailes de  ″ANCA″ Tachnak Sutyun qui continue ses activités en USA).
Aujourdhui comme auparavant, les gouvernements impérialistes, masqués, colonisateurs qui ne doute pas dutiliser les Arméniens pour leur propres profits et qui les mets face au Turcs, oublient les massacres quils ont fait dans le temps et font des  ″MONUMENTS MENTEURS″ qui représentent la déshonnêteté de lhumanité avec lesquels ils exposent leurs impudences et tromperies sur les places des villes de leurs pays ou des pays avec qui ils collaborent.
 La diaspora Arménienne et lArménie ;
Ont été trompés, utilisés, et encouragés  contre les Turcs avec des informations FAUSSES et MENSONGERES depuis 1862 principalement par la Russie tsarisme, lAngleterre, la France et ces pays daujourdhui et lUSA mais le plus important cest quils ont guerroyé contre les Turcs au lieu de guerroyer contre ces pays et comme ils savaient que les livres publiés par ces pays impérialistes et complices étaient du matériel de propagande et quils nétaient pas écrit avec des informations et documents verdicts, que les noms et phénomeness décrits dans ces livres étaient imaginaires et faux,  ils nont pas acceptés lappel des historiens Turcs en ce qui concerne « débat sur les documents et archives réciproque. Les problèmes ne pourront pas être résolus avec le mensonge et la calomnie.
 Nous, entant quorganisation non gouvernementaux Turcs, nous parlons avec les réalités et documents historiques. Nous invitons lopinion publique mondiale et les Etats dont le parlement a reconnu le génocide Arménien à le prouver avec des documents concrets. Dans le cas contraire, nous prévenons  les états qui ont approuvé cela quils seront complices de la  plus grande falsification de lhumanité. Les pays qui ont reconnu intentionnellement et volontairement les mensonges en faveurs des Arméniens et qui ont appliqué contrairement  aux droits de lhomme une « peine didée » aux réflexions contraires ainsi que  les diplomates, les politiciens, les écrivains, les journalistes  anti - turcs qui exposent ces calomnies dans des différentes plateformes sont appelés à montrer immédiatement des preuves et à prouver leurs prétentions. Si non,  nous vous informons que, quel que soit le pays ou le statut de la personne, nous allons porter plainte dabord au Nations Unies et ensuite a lInstance des Droits de lHomme afin dêtre puni davoir été, calomniateurs et menteurs, collaborateurs et receleurs des assassins. Et dautres part, nous attendons que les pays, les établissements et les personnes  qui veulent enter en collaborer avec la Turquie  approuvent que certains partisans Arméniens aient trahi et massacré  les Turcs.  Il nest pas questions que nous nous montrions indulgent à  ce sujet.
    Les Arméniens qui vivent aujourdhui en Turquie ;  sont les petits enfants des grands –pères et grandes – mères qui nont pas collaborés avec les forces impérialistes et qui ont défendu leur nation contre les envahisseurs, ensemble et avec les Turcs, et qui ont même été tues part lorganisation Tachnak arménienne.  Pour cette raison, les Arméniens qui vivent en Turquie sont de véritables, citoyens égaux de la République Turc comme pendant la période Ottomane. Il y avait de vrai patriote par mis les ancêtres des Arméniens citoyens de la République Turc qui avaient pris fonctions dans les Forces National  durant la guerre de libération contre les forces impérialistes a Çanakkale – Sakarya. (Comme PANDİKYAN, TERZİYAN, HOGASYAN).

Les Arméniens citoyen de la R.T nont rien à avoir dans lhistoire des activités, phénomènes  et les révoltes des Arméniens partisans.
Nous gardons avec appréciation et reconnaissance, le souvenir de nos citoyens, de toute langue, religion, couleur et race qui avait  guerroyé contre les impérialistes envahisseurs pour défendre cette nation qui leur a donné les moyens de vivre pour y grandir.  

 
LES ARMENİENS DURANT LEMPİRE OTTOMAN

B. Les Arméniens durant lEmpire Ottoman :
   La Russie tsarisme de la période des mentalités impérialistes développées suite a la révolution de lindustrie du 19. Siècle,  a voulu semparer du pétrole – houille et des mines du Moyen Orient avec lincitation de la bourgeoisie européenne et lencouragement des Juifs sionistes. Sils ne sétaient pas mêlés des affaires internes de lOttoman et navaient pas encouragé les ressortissants Ottoman pour fonder un pays, pour les sionistes, autour de la montagne de Sion, quel que soit leur langue, leur religion, lhumanité naurait pas souffert, naurait pas connu la guerre et la mort.  
     Le point commun de toutes  révoltes et insurrections durant lempire Ottoman était le fait quils étaient tous planifiés et réalisés avec les complices, persuadés et  achetés part la Russie tsarisme, lAngleterre et la France qui voulaient diviser et partager le pays Ottoman.
    Dailleurs, les Arméniens de HINÇAK et de TACHNAKSUTYUN  ont commencé à avec lencouragement des forces de mentalité impérialiste a non seulement massacré mais aussi a prendre leur terre, a couper les femmes pour prendre leurs bijoux, des Turcs – Kurdes et Musulmans qui vivaient ensembles, dans lamitié, mais ils ont massacré aussi les Arméniens qui étaient les leurs. Une grande majorité des Armeniens qui navaient pas agit de connivence avec les envahisseurs pour trahir la nation, massacrer les voisins turcs – Kurde et Musulmans, ont été cruellement tués par les TACHNAK en personne. Les Arméniens vivant sur le territoire Ottoman ne se sont pas mêlés à ces phénomènes et révoltes.
 Les Arméniens, ainsi cite dans le Récit de Voyage de Edmando de Amicis,  avaient des fonctions de très haut niveau au sein de létat, dans les palais durant lEmpire Ottoman. Ils étaient de véritables et égaux sujets des Ottomans. Dailleurs plusieurs Arméniens occupaient les places dans le  ministère des affaires extérieures, de léconomie, du commerce, du transport, ainsi que des fonctions comme la Préfet et  Maire de lEmpire Ottoman. Dautre part, ils vivaient dans lAISANCE, loin des pressions religieuses, économiques, sociaux et culturelles.  Ils étaient totalement libres dans la pratique de leur religion, de léducation et  leurs affaires intérieure. Si bien que Amicis, en parle en disant quils shabillaient et se comportaient tellement comme les Turcs quil était impossible des différencier. Le fait quil ait, 29 Pachas, 22 Ministres, 33 Députés, 7 Ambassadeur, 11 Consuls Généraux et Consuls, 11 Membres dEnseignement duniversité et 41 Fonctionnaires de haut niveau dorigine arménienne mutée aux fonctions importantes de lEmpire Ottoman montre ouvertement sa justice et son indulgence et montre aussi que le problème  est expose de façon mono latérale.  


DEUXIEME PARTIE
LES REALİTEES HISTORIQUES AVEC INFORMATIONS ET DOCUMENTS D ARCHIVE
A. LES MASSACRES REALISES PAR LES ARMENIENS
1. Que cest – il passé  le 24 avril en 1915 ?
    Quelle est la raison de la décision démigration ?
2. Révolte et phénomènes des Arméniens.
3. les paroles de HAGOP SİVASLİYAN, Arménien.
4. Explication de Patrick Şinosık, Patriarche.
5. Explication de Arnold Joseph Toynbee, Anglais.
6. Population Ottomane – Arménienne.
7. Les diplomates tués par les Arméniens.
8. Photographes du massacre des Arméniens.

B. CONCLUSION
C. SOURCES UTILISEES

 QUE C EST – IL PASSE  LE 24 AVRIL EN 1915 ?
POUR QUELLE RAISON LA DECISION D EMIGRATION A ETE PRISE ?

    Une partie des Arméniens qui avaient agit de connivence avec les Russes tsarismes « en dépit de leur vie aisé », ont incité les Arméniens a se révoltés contre lEmpire Ottoman et ce par lintermédiaire des associations – des sociétés et des comites fondes avec le soutien des Anglais et des Français. Plusieurs écrivains étrangers expriment aussi que les activités des partisans arméniens  ont commencé avec lincitation et lencouragement des pays impérialistes qui désiraient le morcellement de lempire Ottoman.

   Les révoltes et phénomènes suscités par les Arméniens Partisans étaient au moment faibles de lEmpire Ottoman. Ceux – ci, ont profité du fait que le gouvernement se débattait dans les difficultés. (Dans le livre de Maslowski, Général russe ;  il ny avait pas dopération Arménienne jusquen 1890 en Turquie. Les Turcs navaient jamais de sentiments mauvais et ne faisaient jamais de différences entre eux et les Arméniens. En 1890, un groupe dArméniens de la région de Bitlis, a  attaqué les populations autochtones Turques – Kurdes avec lincitation des comites de révolution arménienne. Cest ainsi que le problème des Arméniens commença.  Les  Arméniens  se munissaient darmes et faisaient preuve dingratitude envers le peuple et le gouvernement ce qui a sans aucun doute crée la naissance des sentiments dennemi entre les Turcs et les Kurdes.  Ce ne serait pas juste de responsabiliser les Turcs et les Kurdes pour cela. Les vrais responsables sont les Arméniens et ceux qui les ont armés et incité.
     Entre les 1890 et 1919, les Arméniens ; ont attaqué les bourgs et les villages turcs -  Kurdes et musulmans, ils nont pas hésités à les tuer et torturer cruellement. Ils ont continué à  sembusquer et à tuer des personnes innocentes et sans armes malgré les précautions humaines qui avaient été prises. Ils avaient contrarié lordre gouvernemental.  Malgré toutes les révoltes et les massacres réalisés par les Arméniens, lEmpire ottoman a gardé son sang froid et en but dassurer la sécurité des Turcs, des Musulmans et même de ses ressortissants Arméniens, lEmpire Ottoman pour éviter que ses armées soit trahi et quil leurs soit tiré sur le dos pendant quils guerroyaient contre la Russie tsarisme, pour  « défendre la nation » et pour « assurer « la sécurité de la vie et des biens de tout le peuple civil », a décidé de fermer les centre de comités et de partisans Arméniens et de disperser ces personnes qui mettaient en danger lexistence du gouvernement.   24 avril 1915.
 
 Par contre, suite a la continuité des massacres et des pillages réalisés par les partisans des comités, lEmpire Ottoman, pour prendre des précautions humaines,  a promulguer le 27 mai en 1915 et a appliqué, la loi « dexpédition et dhabitation » permettant le déménagement du peuple habitant les régions de guerre, vers dautres régions Ottomanes en sécurité. 
     Attention S.V.P ! La décision démigration a été prise pour la sécurité du pays, la sécurité des vies et de la pudeur des gens, après  que lEmpire Ottoman ait participé le 11 Novembre en 1914 a la première guerre mondiale et après les massacres sauvages et les révoltes Arméniennes suite a leur collaboration avec les ennemis. Il nest pas possible que le scénario inventé disant que 1,5 millions dArméniens aient été massacrés, soit vrai. Parce que daprès les documents qui révèlent les  souvenirs de Minorsky, Général russe des armées du sud du Caucase, explique que le nombre des Arméniens de tout le territoire Ottoman était environs de 1,3 millions, celui des émigrés atteignait la moite de ce chiffre.  Les Arméniens qui émigraient étaient accompagnés de soldats Ottoman pour leurs sécurités. Il y avait lOrganisation  des İnfirmieres de lUSA et la Croix Rouge Anglaise en tant quobservateurs. Dans les registres de ces derniers il ny a aucune trace disant que les Turcs ou les Kurdes avaient massacré les Arméniens.  Par contre,  il était signalé quune partie des personnes avaient perdu leurs vies au moment de lémigration, à cause des maladies (choléra et  typhus) et de la faim, mais quune grande majorité était arrivée sain et sauf en  Irak, en Syrie, au Liban et en Iran. Durant cette même période, il y a eu environs 2 million de personnes, ressortissants Ottoman, composé de Turcs – Kurdes – Musulmans qui ont perdus leurs vies a causes des maladies contagieuses et des conditions de la guerres semblables au moment des déménagements de lEst de lAnatolie, du désert de lIrak, du sud de la Caucase et des Balkans. Il y a des exemples innombrables démigration dans le monde fait pour des raisons de sécurité. Ce nest pas lOttoman qui est le premier à appliquer lémigration. Que les Turcs et les Arméniens soient mort, à cause conditions de front de la guerre, des maladies contagieuses et de la faim, est une réalité. En 1923,Ovanes Kachaznuni, le premier Président de lArménie a presenté au Congrès du Parti Tachnak un rapport dans lequel il confirme que des turcs,kurdes, et arméniens ont perdu leur vie lors de la guerre et que les turcs navaient pas tué darméniens.Il continue a sexprimer dans ce rapport et dit ;ce sont les empérialistes qui nous ont utilisés.   

    LEmpire Ottoman ; Etait un empire qui respectait les droits de lhomme, ne différenciait pas  la religion – lange – race des gens, défendait, soutenait moralement et économiquement  les autorités et centres  religieux de son territoire, et protégeait avec amour tous ses ressortissants.

Il est très important a savoir et a tenir compte, lors dune évaluation concernant lEmpire Ottoman, quil y avait principalement des Arméniens, des Grecques, des Juifs, des Serbes, des Croates, des Macédoniens, des Bulgares, des Albanais, des Georgiens, des Algériens, des Egyptiens et dautres personnes de nationalité différente qui ont occupé, sans différence de religion et de race, des places dans les cadres supérieurs dadministration de lEmpire Ottoman. Ces personnes étaient, dans les affaires de lempire, Premier ministre, député, consul, préfet, gouverneur. Si bien que, durant la première guerre mondiale,  la plupart des préfets et des gouverneurs de lAnatolie étaient des Arméniens. Ces Arméniens, fidèle  à lOttoman,  ont été tués par les partisans de leur race.

REVOLTES ET PHENOMENES DES ARMENİENS QUİ ONT SAUVAGEMENT MASSACRE LES TURCS
1886 Constitution du Comité arménien Hinchak
1887 Constitution du Comité arménien Tachnaksudyun 
20 Juin 1890 Révolte a Erzurum
15 Juillet 1890  Manifestation a Kum kapı
1829-1893 Phénomènes à Merzifon, Kayseri, Yozgat
8 Août  1894 Première révolte de Sason
16 Septembre 1895 Révolte de Zeytun (Suleyman)
18 Septembre 1895 Révolte de Babı Ali
21 Septembre 1895 Phénomènes  à Trabzon ı
1895-1896 Première révolte de Van
14 Août  1896 Attaque à la Banque ottomane
13 Avril  1904 Deuxième révolte de Sason
21 Juillet 1905 Attentat à Abdul Hamit  II
14 Avril 1909 révolte à Adana
30 Août  1914 Révolte à Zeydun (Suleyman) 
19 Avril 1915 deuxièmes révolte de  Van
24 Avril 1915 Fermeture des Centres de Comité arménien et Dispersion des membres
27 Mai 1915 Promulgation de la loi de Sécurité et dEmigration
Juin 1915 Révolte de Chebinkarahisar
1915  Phénomènes de Bursa, İzmit, Adapazarı, Adana, Urfa, Fındıkchık, Montagne de Musa

PAROLES DE HAGOP SIVASLIYAN, JOURNALISTE ET ECRIVAIN ARMENIEN  (Journal Milliyet, numéro 10166 du 23 février 1976)

    Moi, je ne crois a ce que les évènements de 1915  qui ont eut lieu entre les Turcs et les Arméniens en Anatolie soient parce quils ne saiment pas. Je ne trouve pas correcte, que des gens qui vivent ensembles depuis des siècles, devenus  intimes, ayant la même nourriture, musique, danse, quoi quil en soit la raison, narrivent plus à sentendre. Je pense quune discussion de qui et comment a causé ces phénomènes nest pas faisable.

    Sils  étaient restés seuls, ils nauraient pas eu le moyen de se faire tant de mal. Les forces extérieures,  de temps a autres, ont activé les deux parties dans le mauvais sens ; et les parties ont été  malheureusement influencées et ont fait commencer les évènements. On peu dire que les incitations extérieures en 1915 étaient réalisées par lAngleterre, lAllemagne et la Russie.  Mais en premier plan, il y avait probablement lAngleterre et lAllemagne.

     Il se peut que les Anglais, les Français et même les Américains, aient lintention de créer une atmosphère daccusation  a fin darriver, le plus vite possible,  a leur but concernant la Turquie, en sappuyant sur les troubles de lOrient. Quand il y a compte de ce genre, il est très naturel que les forces extérieures soient du coté de lun ou de lautre. Ceux –ci,  peuvent très bien être de ce coté aujourdhui et de lautre un autre jour pour la continuité de leur politique.

    Il est impensable de dire ou  penser que, les citoyens turcs dorigine arménienne qui sont en Turquie sont sous pression. Les Arméniens qui sont à lextérieure ont le sentiment dêtre vexer. Comme on le voit, toutes personnes, quelles soient arméniennes ou autre,  parlant ou écrivant en sappuyant sur des documents réels, voit la réalité. Toutes personnes parlant ou écrivant avec des documents réels disent que : les Turcs NONT PAS MASSACRE les Arméniens. La diaspora arménienne et les Arméniens de connivence MENTENT. La réalité nest pas comme le dit certains Arméniens. La diaspora arménienne se laisse aller par le jeu des impérialistes et appuie sur la détente des pays impérialistes. Dautre part, les Arméniens qui sont à lextérieure de lArménie, attaquent les Turcs pour pouvoir faire continuer leurs existences et  pour avoir la parole  dans les pays ou ils se trouvent.  La diaspora arménienne, doit son existence et sa vie a lhostilité montrée contre les Turcs.  Les Arméniens sont soutenu par certains  pays ennemis a la Turquie « disant lennemi de mon ennemi est mon ami. Les livres préparés par les pays Impérialistes sont des livres POLITIQUES contenant des informations et documents FAUX.

Déclaration de  Chinork Kalusyan, Archevêque du Patriarche arménien dIstanbul expliquant  a  lopinion publique mondiale les  phénomènes Arméniens qui continuent.
 6 Février 1967 et 4 avril 1967  

   Nous, en tant que citoyens turcs,  nous agissons pour le profit de nos citoyens, à propos de tous les sujets concernant la Turquie. Un doute daction contre la Turquie, que ce soit en Amérique ou ailleurs nous rendrait triste. Aujourdhui nous devons regarder vers lavenir et non vers le passer. Vivre en fraternité doit être le but de nous tous. Nous, individuellement ou en communauté, nous sommes attachés a notre patrie. Je prie pour le redressement et laise de nos citoyens. Aujourdhui, il y a plus de problèmes dArméniens,  les évènements sont restes dans le passer. Je blâmerai et je serais triste des actions de ce genre.

Jai envoyé un télégramme davertissement le 21 janvier en 1967 à la Présidence du Siège Spirituel des Arméniens de la Russie qui dépend du Patriarche arménien, concernant le monument qui allait être pose à Montebello. Ma communauté partage ma réflexion et napprouve pas cet acte.

    Comme vous le voyez,  les Arméniens raisonnables et intelligents ont des sentiments damitié au lieu dhostilité pour les Turcs parce quils savent que tout le mal a été fait par les Comités arméniens et certains hommes religieux de connivence et ceci par  lincitation des étrangers. 

    Les Arméniens qui voient la vérité, aiment et sont profondément attachés à la Turquie, aux Turcs et à la langue turque malgré toutes les pressions et les incitations.  Les Turcs nont aucun problème avec les Arméniens citoyens de la Turquie,  les Arméniens citoyen de la R.T. sont les frères des turcs. Les Turcs font partie dun peuple noble qui lutte pour lunion de son pays avec tous les citoyens de la R.T quel que soit  leur langue, religion et race, partage aussi la peine et le bonheur et forment un tout avec le gouvernement  LAÏC DEMOCRATE SOCİAL. 

Explication ARNOLD JOSEPH TOYNBEE, Anglais :

   Arnold Joseph Toynbee, a  ouvertement déclaré que les allégations se trouvant dans le Livre Bleu quil avait écrit suivant les instructions (MI 6) du Service Des Renseignements anglais, étaient fausses et que les Turcs navaient jamais massacre les Arméniens, que lémigration a été faite pour des raisons de sécurité.

   Toynbee, a exprimé dans les souvenirs de ses « proches », publié  sous le nom  (Acguaintances Oxford Universirty Press 1967) quil était triste de savoir que Le Livre Bleu était utilisé comme objet de propagande et a rajouté que « si je le savais, je ne laurais pas écrit »

   Toynbee, a exprimé dans son livre Souvenirs- Mes connaissances Classiques 2005 que les Turcs nont jamais fait du mal au Arméniens et que le cas arménien était objet de propagande suivant la nécessité des conditions politique de lépoque, porté à lordre du jour.

    Toynbee, a signalé que les Turcs et le Kurdes nont pas torturé les Arméniens qui devaient quitter la région guerre mais au contraire quils ont tous fait pour  les aider lors du voyage.

Qui est Arnold Joseph Toynbee ?

    Vécu entre les années 1889-1975,  Arnold Joseph Toynbee, était, durant de longues années,  Administrateur des Relations Internationaux a l Institut Royal de lAngleterre.  Cest un académicien qui a pris fonction au Siège dInformation du Ministère des Affaires Extérieure de lAngleterre pendant la première et deuxième guerre mondiale.

   Il a signalé dans ses confidences quil avait écrites  (1916) le LİVRE BLEU suivant la décision du gouvernement anglais, lapprobation de la Chambre des Communes et les instructions de Lord Bryce, Informateur anglais qui était son assistant et quil ne savait pas que le livre allait être utilise pour but politique.

    Les témoins vivant, comme le dit Toynbee dans le Livre bleu, qui expliquent les évènements sont des personnes (150) membres du Comité arménien TACHNAK SUTYUN.

    Dautre part, dans les souvenirs de TATYANA KARAMEL étudiante de médecine qui était venu le 04 janvier 1918 a  BAYBURT comme responsable de lOrphelinat ; il est expliqué ouvertement de ce quelle avait été témoin et révolté ;  POPOF, commandant du bataillon Driian russe ait fait tuer sauvagement a la bande ARCHAK arménienne les enfants de son orphelinat et les gens de la ville et quil avait fait brûler des parties de ces gens dans une grotte et dans un four.

LA POPULATION ARMENİENNE DANS L OTTOMAN

    Nous navons pas dinformations exactes concernant le nombre de la population arménienne de la région ou ils vivaient. Des sources différentes donnent ces informations.
    a- Dans lœuvre de Trunbite publié en 1900
         PAYS                           population Arménienne             
En Turquie (Dns tout le pays)        1.300.000
      En Iran                                         50.000
      En Russie                                 1.200.000
      Total :                                      2.555.000

    b- Dans lœuvre de L.de Constenson, publié a Paris en 1913 :
  Pays                              Population Arménienne
        En Anatolie                                      1.150.000
        En Roumélie                                       250.000
        En Russie et en Caucasie                 1.500.000
        En İran                                                150.000
        En Egypte, Amérique et autre pays       50.000
                                           Total :             3.100.000

    c- Selenoy, écrivain russe ; Signale daprès linformation quil a prise de Tredder : Général de Division et Responsable dans larmée  russe a Erzurum, que le nombre de la population arménienne dans  neuf villes de lAnatolie est de  726.750.

    d- Hanotaux qui a répondu au nom du gouvernement a lInterpellation qui lui a été adressée le 03 novembre en 1869 par Denis Cochin et Jauses du Parlement Français a dit :  Daprès les informations statistiques que nous avons en main, le nombre total des Arméniens se trouvant sur le territoire Ottoman (Roumélie, lAnatolie, du Caucase…)  nest CERTAİNEMET PAS trois millions. Il ny a aucune ville, aucun Sandjack et même aucun bourg ou les Arméniens sont en majorité.

    e- La population arménienne daprès les sources diverses ;
Lannuaire des Anglais                      1.056.000
      Statistiques Ottomane                 1.295.000
      Revue de Paris                            1.300.000
      H.F.B. Lynche                              1.345.000
      Ludavic de Constenson               1.400.000
      Encyclopédie Britanica                1.500.000
    Conclusion : le nombre de la population des Arméniens dans lEmpire Ottoman varie (1.056.000 - 1.500.000) daprès les sources. Pendant cette période, une partie de la population était partie en Syrie, en Russie, En USA, et quune partie continuait sa vie dans l Ouest de lAnatolie et comme une autre partie avait perdu vie due aux conditions de la guerre, le nombre des Arméniens prétendus être tués est totalement FAUX, N EST PAS VRAİ. Les prétentions daujourdhui ne sont que des SCENARİOTS POLITIQUES FAUX.

LA TERREURE ARMENİENNE ET LES DİPLOMATES TURCS MASSACRES PAR LES ARMENİENS

   Il y a eu des diplomates Turcs sans défense  qui ont été tues durant plusieurs  opérations organisés entre les années  1973 et 1984 par les organisations ARMENİENNE ASALA (Armée Secrète pour la Libération de lArménie) et JCAG (Commandos de Justice du Génocide Arménien.
    Les terroristes qui sont les auteurs des assassinats et  des opérations nont pas été appréhendés et délivrés à la justice par les pays (France, Suisse, Italie, Liban, Amérique, Espagne, Iran, Belgique, Angleterre, Grèce, Canada, Danemark, Allemagne Hollande, Portugais, Autriche, Australie, Irak, lUnion soviétique,  Bulgarie, Yougoslavie) dans lesquels ils avaient assassiné. Ceux qui étaient appréhendés figurativement,  étaient relâchés un moment plus tard.  Les assassins qui étaient relâchés se sont rendu en République dArménie après la dispersion de lUnion soviétique  pour éloigner du pouvoir, les politiciens arméniens raisonnables et positivistes,  comme  Leonter Petrosyan et  Demirciyan. Les assassins de lorganisation ASALA qui sont les petits enfants des assassins de Tachnak il y a un siècle, ont tout de suite commence les opérations de grands-parents dans la République dArménie.  Ils se sont empare des cadres du gouvernement et ont massacres 250.000 Turcs Azéris à Karabağ et ont déporté 1,2 millions de turcs Azéris. Kocheryan  qui est lauteur de cette idéologie et de ces opérations  est aujourdhui le Président de létat  Arménien.  Les autres assassins de ASALA sont dans le parlement, dans le cadre de létat et des ministériat de lArménie.   Ils se rendent par tout pour des plateforme démocratique et continuent à ressortir leurs haines avec les mêmes calomnies et mensonges. Sil y a un compte a rendre au nom de lhumanité, il faudrait que les Organisation de Droit de lhomme et les Parlement défendant les droit de lhomme  demandent des comptes aux Administrateurs de la République de lArménie a fin quils soient jugés aux Tribunaux des droit de lhomme pour ce quils ont fait aux  « Turcs Azérie ».  Les pays comme  LUSA, lAngleterre et la France comme plusieurs pays européens disant que « la lutte contre la terreur est un principe de base pour la démocratie mondiale » gardent leur silence contre les terroristes arméniens et  en plus ils deviennent leurs défenseurs.
   Un autre point qui attire lattention cest que les pays comme  lUSA, lAngleterre, la France sont sensibles aux inventions des Arméniens et  sont restés spectateurs silencieux à ce que la République Arménienne ait massacré des dizaines de milliers de Turcs Azéries à KARABAĞ  et en ont déporté un million.  Aujourdhui, toute la réalité est devant les yeux de lopinion mondiale.
    Où est la  Justice ! Où sont les valeurs humaines !

CONCLUSION

    Si les Arméniens navaient pas cédé à lincitation a la révoltes des étrangers, sils navaient pas suivit les Comités Arméniennes agissant de connivence pour créer des troubles et  des révoltes a plusieurs endroit du pays,  sils navaient pas agit avec les impérialistes envahisseurs  pour des sabotages et pour tirer sur le dos de larmée turc, sils navaient pas collaboré avec les forces envahisseurs, sils navaient pas tué en torturant  les Turcs – Kurdes et Musulmans de tous ages et de toutes races,  il ny aurait eu  ni de mouvement militaire pour étouffer les révoltes, ni démigrations des minorités de la région de guerre vers dautres régions.   
   Le nombre des enfants - femmes- jeunes – vieux - Turcs – Kurdes – Musulmans innocents tués par les Arméniens Partisans incités  par les pays comme la Russie tsarisme, lAngleterre et la France, est beaucoup plus que le nombre des Arméniens prétendus être tué.
    Aujourdhui, malgré les informations,  les propagandes et les prétentions faux, les Arméniens qui vivent en Turquie mènent leurs vies dans ce même pays dans lamour et dans le respect et dans lindulgence ayant et défendant tous leurs droits. Ils sont, a tous propos,  en toute sécurité.  Les Arméniens qui sont en dehors de lArménie ; ( partis depuis 1890 du territoire ottoman vers dautres pays, influence en profitant de leurs statuts, de leurs relations, de  leurs richesses commerciales,  lopinion du pays dans lequel ils se trouvent et celui dautres pays)  nont pas du tout lintention daider les Arméniens de lArménie pour le redressement du pays ou de quitter les pays comme lUSA et la France pour retourner et aller vivre en Arménie ou de  mener leurs vies en Arménie.
  Le but des Arméniens,  est de faire durer leur existence en commençant par lanimosité contre les Turcs.
 Les Turcs sont  peuple noble. Les Turcs nont jamais torturé aucune population, durant toute leur histoire, Les pays qui ont fait un génocide sont bien déterminés  daprès les informations et documents enregistrés. Les demandes des Arméniens nont rien à avoir avec la réalité et sont totalement politiques. 
 Un jour viendra ou  lhumanité, qui se transforme en une population de connaissance, va apprendre la vérité et va voir que  les discours et demandes politiques des politiciens collaborateurs ne sont que des mensonges. Ainsi, ceux qui dressent dans leur pays UN MONUMENT DE DOCUMENT ET D INFORMATION FAUX en déforment la réalité pour des raisons politiques, ceux qui inaugurent  avec cérémonie LE MONUMENT DU MENSONGE,  vont demander AU PEUPLE TURC DE LES EXCUSER pour leurs actions qui sont la honte de lhumanité
 Les lois NONT PAS LE DROIT DE JUGER LHISTOIRE.   Ceux, des parlements,  qui promulguent la loi, sont injustes envers les Turcs. Les décisions prises sans tenir compte de laspect politique et de justice, sont inacceptables. 
    Toutes personnes conscientes ; ne croiraient pas aux propagandes – mensonges – informations fausses, demanderaient à voir des preuves concrètes. Garder des sentiments de Haine et de Détestation est une honte pour lhumanité. Nous ne devons pas laisser un héritage de haine et de détestation aux nouvelles générations, inoculons-les damour.
    Il faudrait tirer leçon de lhistoire. La renonciation aux mensonges et prétentions fausses qui entraîne lhumanité vers la catastrophe, est une nécessité dhonneur pour lhumanité.
    Une communauté : qui prétend un droit sur les terres du pays dans lequel ils sont en minorité et qui veut régir les autres personnes et tout cela par lintermédiaire des Etats impérialistes aurait vu les mêmes réactions par tous les pays et les peuples du monde,  naurait jamais été toléré et accepté. 
    Il faut très bien connaître ceux qui ont détruit les relations entre les Turcs et les Arméniens qui vivaient en fraternité depuis des années pour ne pas faire partie de leur jeu. 
    Les, soi - disant, savants, politiciens et écrivains partiaux, quils écrivent et pensent ce quils veulent, les Turcs – Kurdes – Musulmans et Arméniens qui ont vécu ensembles depuis des siècles,  qui ont partagé le bien comme le mal, vont réussir à passer cette épreuve difficile grâce à leurs sentiments damitié et de volonté à vivre ensemble malgré tous les comportements et manières négatives et ainsi la VIE EN FRATERNITE va continuer. 
EN UN MOT ;
  Sil y a eu un GENOCIDE arménien dans le processus de lhistoire, ce génocide a été fait avec lensemble  des pays qui aujourdhui disent que les Arméniens ont été massacre, de leurs soldats et de certains Arméniens traîtres.
 Si on nous laisse à nous, les Turcs nont pas de problèmes avec les vrais Arméniens. Nous pouvons vivre aujourdhui en FRATERNITE ET TOUTE TRANQUILLITE comme dans le temp. Que personne ne fasse le défendeur artificiel, quil ne MORCELE et ne DİVİSE  aucune population et pays en cachant  son intention réelle.
APPEL A LHUMANITE
LHUMANİTE, qui vit LA TERREUR  aujourdhui et depuis le temps de lage de pierre - de bronze - du moyen et nouvel age, doit se révolter contre les comportements inhumains et doit vivre  LEPOQUE DE CONNAISSANCE, DE PAİX ET DAMOUR  tout en SECURITE sans faire de différence entre les langues,  religions et races tel quil a été dit par Atatürk PAİX DANS LE PAYS


SOURCES ET DOCUMENTS UTILISES

1. Archive Ottomanes, Direction Général des Archives Etatique de la Présidence du Conseil de la R.T.
2. Histoire Militaire Etat Major Général et Présidence dEtude Stratégique  et  Revue de Document Historique Militaire. 
3. Archive Etatique de la Russie soviétique
4. Livres des Ecrivains Recherchistes de la Bibliothèque du Monde turc ;

-Akçora Ergünöz (Révoltes des Arméniens de Van et de ses alentours, Istanbul 1994)  
                  -Akgün  Seçil (Voyage du Général Harbord et Rapport concernant le sujet arménien.  Istanbul.1981).
                  -Banoğlu Niyazi Ahmet  (Torture des Arméniens aux Arméniens. Ankara.1976)
                  -Sevinç Necdet (Allégations  des Arméniens et les Réalités. .İstanbul.2004)
                  -Arnold Joseph Toynbee (Souvenirs  – mes Connaissances – Classique 2005)
                  -Edward Tacho (Allégations des Arméniens, la vérité doit se dire)